La plupart des pays industrialisés offrent à leurs citoyennes et citoyens des prestations étendues en matière de sécurité sociale . Chaque État a toutefois sa propre manière d’aborder la mise en œuvre d’une telle entreprise. En Suisse, l’idée même de la sécurité sociale comme contribution positive au développement de la société ne s’est imposée que progressivement parmi les différents groupes de population. En comparaison internationale , la Suisse a souvent fait figure de « mauvais élève ». L’étendue des prestations de l’État social a longtemps été à la traîne par rapport à ce qu’elle était ailleurs en Europe occidentale. Ce n’est que dans la deuxième moitié du XX e  siècle qu’on observe un net progrès de la sécurité sociale.

Une plongée dans l’histoire

L’histoire de la sécurité sociale en Suisse est riche de multiples facettes, marquée par des conflits sociopolitiques, et elle porte l'empreinte d’acteurs divers. Le système actuel de sécurité sociale est le produit d’une longue histoire dont les débuts remontent au milieu du XIX e  siècle. Son évolution peut être retracée en quatre étapes. La première va de la fondation de l’État fédéral, en 1848, à la Première Guerre mondiale. Au niveau fédéral, de premières réglementations sont édictées, notamment dans le domaine de la protection des travailleurs (loi sur les fabriques, Femme chaussures ballerines escarpin blanc 40
). De plus, les autorités et les partis planifient et préparent l’instauration d'assurances sociales. En 1901 , avec la loi fédérale sur l’assurance militaire, la Suisse édicte sa première loi de sécurité sociale.

La deuxième étape, qui va de la fin de la Première Guerre mondiale à la fin de la Seconde, voit le lancement de vastes programmes de politique sociale. En témoignent notamment l’assurance-accidents ( Steve Madden Nilunda, Sandales Femme Sable
) et l’assurance perte de gain en cas de service militaire ( 1940 ). Dans les années 1920 est créée la base légale qui permettra la mise en place de l’assurance-vieillesse et survivants ( AVS ) et de l’assurance-invalidité ( AI ). La Confédération accorde des subventions et des allégements fiscaux aux caisses-maladie , aux adidas , Baskets pour homme Nero Rosso
et aux Chaussures baskets sneakers homme en daim traditional tessuto h flock Hogan
, mais le développement de ces assurances reste encore limité.

La période qui va de l’après-guerre jusque dans les années 1990 est une phase d’extension des prestations de sécurité sociale . L’AVS est créée en Basket Puma Suede Classic
. Plus tard, la Confédération met en place d’autres assurances sociales avec l’assurance-invalidité ( Grinders Mustang Homme Cowboy
) et l’assurance-chômage (1984). Concernant le risque vieillesse, le régime obligatoire de la prévoyance professionnelle est introduit en 1985 , le SCARPE EPIC LITE OD Multicolore
étant alors inscrit dans la Constitution.

La phase qui débute au milieu des années 1990 est marquée par de multiples efforts de réforme, qui aboutissent, d’un côté, à une extension du système de protection sociale et, de l’autre, à une réduction des prestations. D’importantes lacunes dans la protection sociale sont comblées avec l’assurance-maladie obligatoire ( Stegmann Wool Felt Polyflex Clog RP2AK Taille37 12
) et l’assurance-maternité ( 2004 ). Dans la prévoyance vieillesse, l’assurance-invalidité et l’assurance-chômage, par contre, on assiste à des restrictions et à des réductions des prestations.

Quelle est l’idée à la base de ce site ?

À l’occasion de son 100 e  anniversaire, l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) a préparé, en 2013, la publication d’une histoire de la sécurité sociale. Avec plus d’une centaine de textes, ce site Internet vous permet d’explorer l’histoire de l’Etat social en Suisse sous différents angles. Un axe chronologique renvoie aux principales étapes du développement de l’Etat social en Suisse depuis le XIX e  siècle ( SHELOVEIT® Homme Air Chaussures Respirantes Mode Sport Bas
). De nombreuses contributions abordent la question de savoir comment l’Etat Haute dune amende avec des bottes à talons hauts bottes imperméables hautes bottes noires, noir 38
, le chômage , la maladie , l’ accident ou le Mme Printemps et Automnes chaussures de sport chaussures ascenseur chaussures femmes célibataires femmes plates petites dames de collège Chaussures , US75 / EU38 / UK55 / CN38
. Le site propose également des portraits de Unze L18263W, Chaussures basses femme Noir L18263W
, d’ associations , d’ experts et de Coach Jordan Cuir Talons
. La dimension institutionnelle est elle aussi honorée, une attention étant accordée aux lois, aux institutions de bienfaisance et aux administrations publiques concernées. Le site Internet est complété par des annexes statistiques et une Baskets NIKE FLEX EXPERIENCE 5 PRINT
.

Ce site Internet est une coproduction de l’Université de Bâle, de l’Université de Zurich et de l’Ecole d’études sociales et pédagogiques (EESP) de Lausanne. Réalisé sur mandat de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), il est régulièrement actualisé et enrichi.

Tamaris 12462824 femmes Derbies poivre

B00T818JRS

Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre

Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre
  • Dessus: Autres Cuir
  • Doublure: Cuir
  • Matériau de semelle: Caoutchouc
  • Type de talons: Bloc
  • Hauteur de talons: 1 centimètres
  • Fermeture: A enfiler
Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre Tamaris 1-24628-24 femmes Derbies poivre